Sorting by

×
Vai al contenuto

Belcanto, écrivains et religiosité. Au camp de Marengo, les reconstituteurs rencontrent la paix

Reconstitution historique, bel canto, écrivains adolescents, religiosité: les samedi 4 et dimanche 5 mai 2024 le centre culturel de Marengo sera le théâtre de la célébration de la grandeur de Napoléon Ier de France.

La Promenade de la Paix partira le samedi matin à 9h30 de la ferme de Torre Garofoli (ancien quartier général français de la bataille de Marengo, 14 juin 1800). Le cortège de cavaliers au trot sera escorté par la “Scuderia motorizzata di Marengo” (haras motorisé de Marengo) sur l’itinéraire des chemins de campagne jusqu’à la Villa Delavo à Marengo pour le transfert de la Convention d’Alexandrie (15 juin 1800). La fusion du son rock des motos et du crépitement des sabots des chevaux labourera la campagne de la Fraschéta déjà explorée par les tirailleurs de la soldatesque. “Le club de motards – a déclaré le commissaire adjoint Claudio La Piana – inscrit au club de motards de la police d’État (délégation d’Asti) est proactif dans la promotion de liaisons efficaces sur notre territoire”.

La remise des prix, c’est-à-dire l’épilogue de “Marengo et le bel canto dans le monde” (première édition), aura lieu à 21 heures dans l’auditorium: le public sera séduit par la rose d’airs sublimes extraits de l’opéra Tosca de Giacomo Puccini et interprétés par la voix sonore enchanteresse de Tomoko Okabe (soprano), Alberto Mastromarino (baryton), Piero Giuliacci et Valerio Perna (ténors) et le Maestro Umberto Battegazzore au piano. “L’œil – a déclaré Battegazzore (Association Lyricum) – s’est posé sur les mélodies propres à mettre en valeur la liaison entre Tosca et Marengo”.

Le trait d’union sera tempéré par le groupe de reconstitueurs choisis pour porter le coup fatal au peintre bonapartiste Mario Cavaradossi. La représentation est gratuite et les réservations sont conseillées (3404636046 et 3355304775).

La garde d’honneur devant la statue de Napoléon Prèmier Consul ouvrira la réunion dimanche à 11 heures dans la cour d’honneur de la Villa Delavo, puis la liste des lauréats du prix “La plume de Napoléon” sera annoncée. “L’initiative, organisée par l’Union des journalistes et communicateurs européens (Ujce), l’École européenne des reconstitueurs napoléoniens (Sern) et les éditions Sisifo – explique l’avocat Massimo Taggiasco – et réservée aux élèves âgés de 14 à 20 ans inscrits dans les écoles italiennes, vise à rapprocher les jeunes de l’écriture et de la saga qui a vu le jour sur le site de Marengo”.

“La province d’Alessandria – a déclaré le président Enrico Bussalino – est sensible à la marque internationale Marengo: le récent réaménagement de l’auditorium s’inscrit dans le droit fil des initiatives qui ont fait leurs preuves ici pour proposer la culture à travers l’art, l’histoire, le divertissement et l’éco-durabilité”.

Le théologien dominicain Angelo Bellon illustrera le catholicisme vécu par l’empereur des Français dans la Lectio magistralis “La conversion de Napoléon”. La conférence, organisée par le club Santa Maria di Castello en collaboration avec le Mouvement des Travailleurs Chrétiens et Cathedra Alexandriae, débutera à 15h30 dans l’auditorium. Le suffrage pour les morts de Marengo sera offert lors de la messe célébrée par le père dominicain à 16 h 15 dans la petite église de la vieille ville délimitée par la tour de Theodolinda. “Marengo – ajoute le commissaire Efrem Bovo (Complexe Marengo) – véhicule la culture de la région: la synergie des associations et des bénévoles est déterminante”.