En attendant Taranto on parle d’avenir

  • di

Du 21 au 24 octobre 2021 à Taranto, ville choisie comme symbole des crises sociales et environnementales causées par l’Ilva, se déroulera la 49e Semaine Sociale des catholiques italiens sur le thème: le planète que nous espérons.
Environnement, travail et futur. #Toutestconnecté, thème qui provient d’encycliques du pape François, en particulier, “Laudato Sii” et de ce que l’arrivée de la pandémie a annoncé à tous: environnement, économie et société, tout est connecté. L’union de ces aspects culmine, concrètement, dans la réalisation d’une écologie intégrale.
Dans l’attente de l’événement dans la ville des Pouilles, à Marengo, le 4 octobre 2021 on se prépare en discutant d’avenir; en fait, l’auditorium pour l’occasion réouvre ses portes, à la suite de restructurations, pour un exposé organisé par l’Union des journalistes et communicateurs éuropéens (UJCE) pour le Mouvement chrétien de travaillejurs, dans lequel Efrem Bovo sera le médiateur au débat et l’echange de réflexions sur les thèmes de la sémaine sociale avec des institutions locales et représentants commerciaux de l’alexandrin, en tenant compte de la relation entre environnement, travail, société, en évaluant des progrès et changements pour le futur.
A ce propos, Bovo affirme: “nous voulons établir un dialogue constructif avec les institutions locales, nationales et européennes pour faire tous ensemble un pas en avant. D’autant que avec le programme European Green Deal et dans le cadre du plan Next Generation Ue, l’Europe a fait des choix qui vont dans la direction de la durabilité, avec l’objectif de réduire les émissions de carbone dans l’année 2050 et réduire l’inégalité sociale. Le plan des propositions concrètes pour la vie de gens (modes de vie) et des communautés, pour les entreprises et l’économia et pour la politique et l’administration – au niveau locale, nationale, européen et global – reste fondamental.