Vai al contenuto

L’armateur Eugenio Tuillier au centre culturel de Marengo

Le tourisme d’élite se poursuit au musée Marengo: l’armateur suisse Eugenio Tuillier, suivi de son épouse Giuliana, a été séduit par la sélection de reliques napoléoniennes et de reliques transférées du musée national de l’artillerie (Turin) exposées dans la première collection au monde. Le couple, accueilli par le conservateur Efrem Bovo (Complexe de Marengo), le conseiller Maurizio Sciaudone (délégué au Complexe de Marengo – Province d’Alessandria) et Simonetta Marcialis (RP institutionnelle Union des journalistes et communicateurs européens – Ujce), a été conduit au musée par la guide Giulia Gallina (Ujce).

La Villa Delavo a également été appréciée par le couple, qui a pu admirer l’enfilade de jolies décorations peintes sur les voûtes des pièces. La visite proposée aux invités, accompagnée par le chef Roberto Barisone (Italia Gourmet), a été enrichie par la solennité organisée par l’équipe de reconstitution «59e Demi Brigade d’Infanterie de Ligne» établie au centre culturel de Marengo pour honorer la mémoire du sanctuaire consacré aux braves de Marengo et de la statue de Napoléon Premier Consul.

L’activité mise en place par l’Ujce pour transmettre l’épopée et inciter la communauté à reproduire des pratiques vertueuses a été expliquée aux invités reçus dans le foyer et l’auditorium. L’épilogue adouci par le don de livres a été apprécié par les deux visiteurs rejoints par l’entreprise fondée par l’armateur Sebastiano Tuillier (1910 – 1982) à l’âge de 23 ans et définie ensuite par le service garanti à la marine italienne pour le ravitaillement des troupes installées sur le sol albanais pendant la dernière guerre mondiale ainsi que par la flotte de 29 navires (1971).